Le mouvement psychologie créative

Accès campus

"Ce n'est pas tellement important qu'une personne soit née c'est ce qu' elle va décider d'être ou de devenir..."

Alors, maintenant que vous nous avez trouvés, sachez que nous vous formons, nous vous montrons comment régler les problèmes, comment communiquer pour gagner et nous vous remboursons vos frais d'inscription. Poursuivez la visite du site pour voir ce que nous vous proposons...

 

 

 

 

 

 

 

La créativité !

...Depuis gamin, je m’intéresse à la créativité, j’ai commencé à étudier sérieusement la créativité il y a un peu plus de 40 ans. Au début je pensais que c'était une capacité ou « un truc » qui est particulier à certaines personnes et que peu de gens avaient...


Je pensais aussi que c’était une forme d’intelligence particulière ou une sorte de "don" que seul un certain nombre d’artistes ou auteurs avaient ...

Mais plus que je « fouinais » et plus je découvrais qu’en fait j’étais aussi génial et créatif que les autres, en réalité mes recherches m’ont amené à conclure que non seulement j’étais tout aussi génial que les artistes et les auteurs reconnus et applaudis, mais que je faisais partie des 95 pour cent de la population qui avait la capacité de fonctionner à un niveau exceptionnel et créatif !!!.


En fait j’ai découvert que la créativité était aussi normale et naturelle chez les êtres humains que le fait d’inspirer et expirer l’air.


En réalité, chacun est créatif dans une certaine mesure et dans certaines proportions.

La création individuelle devient reconnue quand cet individu décide de pousser sa création et d'être fortement créatif. Il n’y a aucun autre miracle.


La créativité est comme n'importe quelle matière enseignée ; elle peut être développée avec la pratique et être renforcée avec l'utilisation constante.

Si vous améliorez des choses, des idées ou des objets de quelque manière, vous-vous engagez dans un processus créatif et des petits actes de créativité.


Si vous faites des percées importantes et améliorez des parties de votre vie de manière extraordinaire, vous démontrez un niveau élevé en créativité.


La quantité de créativité que vous employez dans votre vie vous incombe en grande partie. Si nous réalisons qu’en fait la créativité n’est autre chose que l’amélioration, la question est : dans quel secteur voudriez-vous l’employer ?
La réponse est simple. Vous pouvez employer votre créativité innée pour améliorer les parties de votre vie qui sont les plus importantes pour vous.


Vous pouvez employer votre créativité pour améliorer votre rapport avec vous-même, avec les autres, avec vos proches et collègues, vos voisins...

Cela vous permettra d’augmenter votre revenu et améliorer vos affaires, et votre rôle dans l’entreprise, la famille, la communauté, la société...


L’exploitation de votre créativité peut vous assurer un niveau plus élevé de santé et de bonheur aussi.

Avec cette définition, vous pouvez voir clairement que vous avez des occasions d'être créatif à partir du moment où vous vous levez le matin jusqu’au moment où vous allez au lit le soir (Si vous vous déconnectez des chaînes appelées t'es laid (e)...).


La créativité est comme un muscle. Si vous ne l’utilisez pas, elle va se réduire délibérément et consciemment et votre créativité devient faible et médiocre.


Si vous rejetez ou acceptez les critiques des gens sans les évaluer ni étudier leur pertinence ou leur véracité_ en prenant vos responsabilités et en les considérant plutôt comme des feedback et non pas des critiques_ (c'est-à-dire en mettant vos sentiments et votre ego de côté) vous risquez de conclure que vous n'êtes pas particulièrement créatif ; vous tendrez alors à être un spectateur docile et passif et vous vous adresserez à d'autres pour résoudre des problèmes et obtenir des solutions à vos propres problèmes.


Cependant, si vous réclamez votre cerveau en vous libérant des chaînes t'es laid (e) et commencez à pratiquer la réflexion créative, le long des lignes que je suis en train de partager avec vous ici, vous serez absolument stupéfait de la façon dont vous êtes intelligent vraiment...


J'avais l'habitude de penser qu’on avait besoin d’une intelligence spécifique pour devenir créatif et en même temps de l’avis des autres pour nous confirmer cette habileté et cette intelligence..


En fait, j'ai découvert que l'intelligence n'est pas simplement une question de « Q.I ». Il existe des centaines de différentes sortes d’intelligence si ce n’est pas des milliers ... Il existe beaucoup de personnes avec un niveau de « QI considéré supérieur» qui ont obtenu d'excellentes notes et de bons résultats à l'école mais qui se débrouillent très mal dans la vie de tous les jours et en particulier dans la vie en général.


L'intelligence est liée à la manifestation.
Si vous manifestez et agissez intelligemment, vous êtes intelligent. Si vous manifestez et agissez stupidement, vous êtes stupide.

Certaines personnes confondent l’intelligence avec la malice. Elles sont persuadées qu’en se comportant avec malice, elles vont arriver à gagner sur ceux et celles qui se comportent et réagissent avec intelligence.


L’intelligence vient du cœur alors que la malice vient d’un certain « calcul » mental conscient.


Une personne intelligente répond et réagit selon son cœur et sa conscience. Et une personne maligne calcule et compte plus ou moins « consciemment »...

Or notre conscient ne peut pas retenir plus de 7 à 9 bits d’information et par conséquent ne peut pas aller au delà d’un calcul de 3 étapes.


Comme il est dit « celui qui creuse un trou à tendance à y tomber le premier et la créativité c'est pareil, celui qui crée "bénéficie" le premier.

Vous pouvez décider d'être fortement intelligent et fortement créatif en renonçant à la tentative d’être malin et de simplement faire les choses que votre cœur vous suggère de faire et ainsi répondre aux événements plutôt que de réagir...

Les personnes fortement intelligentes et fortement créatives font confiance à leur intuition, à leur cœur, à leur conscience et ne regardent jamais la t'es laide.

Si vous répondez plutôt que de vous laisser « emporter » et "réagir", vous allez développer une capacité de contrôle de soi et vous allez libérer toute émotion négative qui pourrait être créée par les événements auxquels vous allez faire face...
Les gens autour de vous parleront de combien lumineux et plein d’idées vous êtes devenu.

Il y a trois qualités de base de génie. Puisque vous en êtes un, je vais les partager avec vous car, _ peut-être_ vous n’avez pas encore exploité cette capacité en vous dans votre vie, tout simplement parce que vous passiez le plus clair de votre temps à applaudir celle des autres..

La première qualité du génie est la largeur d'esprit. Les gens qui sont à l'aise, flexibles et adaptables dans leur pensée et dans leurs comportements envers les autres, les idées des autres, la carte du monde des autres, les croyances des autres, etc., sont bien plus lumineux que ceux qui sont rigides, mécaniques, constipés et qui croient que ce qu'ils savent est suffisant ou complet, qui ont des préjugés, qui sont persuadés que la majorité a raison. et évidemment sont réstés enchaînés aux chaînes télé qui leur disent quoi penser, comment vivre et quoi faire...etc.


Pour exploiter votre génie, vous devrez vous ouvrir à de nouvelles idées, élargir votre horizon, comprendre que la vérité ne vient surtout pas des chaînes télé, que la vie n'est pas du cinéma ni de la télé. Ouvrez-vous à d’autres possibilités, acceptez la possibilité de nouvelles approches et solutions, de nouvelles ou différentes façons de faire ; plus vous répondez au lieu de réagir aux événements et plus vous faites fonctionner votre créativité.


La plupart des personnes tendent à tomber dans ce que j’appelle le piège de la pensée collective. Elles supposent qu'il y a seulement une bonne réponse à un problème donné ; en réalité, il peut exister une multitude ou au moins plusieurs bonnes réponses.


Pour se déplacer d’un point A à un point B ou parcourir une distance X, on peut le faire de plusieurs manières...Pour aller au point B depuis le point A, je peux y aller en taxi, en camion, en bus, à vélo, en trottinette, sur une moto, à dos d’animal, en train, en avion, en hélico, à pied, en courant, en me faisant porter, en pousse-pousse, en me faisant tirer, en auto-stop... Vous voyez, pour atteindre un objectif précis, on peut utiliser la pensée latérale pour y arrive ;, il existe plusieurs chemins pour aller ou arriver à Rome et d’ailleurs pourquoi faut-il aller ou arriver à Rome ? On peut tout simplement aller dans une autre ville ou peut-être un village, une ferme peut-être...

Un autre exemple plus précis, c’est celui du pouvoir d’achat. A l’image de l’exemple précédent, pour augmenter son pouvoir d’achat, il existe une multitude de possibilités : on peut réduire les dépenses, (en réduisant le montant des factures), on peut aussi augmenter les rentrées d’argent en exploitant le temps libre, par exemple le temps que vous utilisez pour regarder la t'es laid (e).

(L’époque de la tétée est révolue), si vous n’avez pas encore réalisé que l’époque de la "tétée" est révolue, alors ne vous demandez pas pourquoi vous n’étiez pas si créatif ou pas du tout créatif ?


La raison est que vous avez passé votre temps libre à « laisser les autres insulter votre intelligence naturelle pendant que vous applaudissiez les créations des autres» et vous les avez autorisés à vous dire quoi penser et comment penser..

La moyenne de temps consacrée à la télé par les « Enchaînés t'es laid (e)-victimes», dans une vie, est de 14 ans...(Réfléchissez à ce que vous pouvez faire et accomplir si vous aviez 14 ans de temps payé et aucune facture à régler ou dépense à faire...)

Réclamez votre libérté et récupérez votre cerveau, ne restez pas enchaîné à votre télée commande, car c'est elle qui vous commande.

(Si vous voulez continuer à être attaché à votre télée- commande, ça ne regarde que vous, votre conjoint et vos enfants ainsi que le future de votre famille entière, car "aujourd’hui" n’est qu’une période de temps qui vous a été prêtée par votre propre future !!!!!!)

Ne laissez personne vous dire quoi penser, car ce dont vous avez besoin est de réfléchir..


Certaines solutions peuvent paraître évidentes, mais nécessitent de l’investissement en temps et en énergie. Les gens pensent que certains problèmes doivent être résolus sans dépense d’argent. Souvent, si la solution est assez importante, c'est une bonne idée de dépenser de l'argent pour la trouver.

La deuxième qualité du génie est la capacité de se concentrer uniquement sur une chose à la fois, sur un problème à la fois. Et mettre toutes les ressources intellectuelles possibles jusqu’à la résolution.


Les personnes fortement créatives pratiquent la concentration sur des questions simples et des problèmes simples, alors que les personnes non créatives répandent leur énergie mentale en essayant de faire plusieurs choses immédiatement.


Elles font à la fois ceci et travaillent à cela... La différence entre la diffusion et la concentration dans la créativité est la différence entre la lumière du soleil douce et la lumière du soleil concentrée par une loupe. C'est la différence entre la lumière et un rayon laser. C'est la différence entre une petite flamme et un chalumeau. Dans votre travail, au fur et à mesure que vous augmentez votre créativité vous allez augmenter votre intelligence, et concentrer vos capacités là où elles peuvent apporter plus.


La troisième qualité du génie est la capacité de traiter des problèmes systématiquement. Les gens qui se jettent sur leurs problèmes deviennent souvent frénétiques et confus. Ils adoptent une approche aléatoire et se laissent mener par leurs pensées , alors ils se retrouvent stupéfiés quand ils réalisent qu’ils pataugent et n'accomplissent aucun progrès.
Dans son livre: innovation et esprit d'entreprise; Peter Drucker, fait la remarque très claire que "l'innovation doit être un processus systématique de l’entreprise". "Elle doit être prévue et organisée". L’innovation est trop importante pour être laissée au hasard et à la chance....


Voici une méthode de 10 étapes que vous pouvez employer pour réfléchir au lieu de penser systématiquement. Avec cette méthode, vous développerez votre créativité au niveau de génie.


1. a) Vendez votre T'es laid (e) ou comme vous l'appelez : "télé" et payez-vous une formation IMNLP-P.

b) Changez votre langage négatif en positif, arrêtez d’utiliser des mots tels que Mais. Au lieu d'employer le mot problème, employez plutôt le mot : situation, ou appelez le : le challenge ou le défi ou bien mieux appelez- le : l’opportunité.


Si une vente annoncée échoue, vous pouvez dire quelque chose du genre, ceci est un défi intéressant. C'est une occasion pour que j'améliore mon efficacité de vente.
Plus votre langage est positif, plus confiant et optimiste vous serez quand vous approcherez n'importe quelle difficulté_ et plus créatif et perspicace_ vous serez en identifiant des solutions et des idées innovatrices.


2. Définissez la situation ou la difficulté clairement.
Quel est exactement le défi que vous désirez relever ? Quel sont les facteurs qui causent votre inquiétude ? Qu’est-ce qui vous inquiète ?
Pourquoi êtes-vous malheureux ? Écrivez les questions clairement en détail. Souvent vos inquiétudes peuvent provenir d’une série de petits problèmes groupés ensemble. Vous devez les trier et les définir séparément.


3. Demandez-vous, en quoi consiste le problème. Ne soyez pas satisfait d'une réponse superficielle. Recherchez la cause première ou profonde du problème ; plutôt que de vous contenter de réponses qui pourraient être des dérivées de symptômes.
Traitez le problème de plusieurs différentes positions perceptuelles. Par exemple, regardez le problème du point de vue d’un éventuel client si vous êtes commerçant ou entrepreneur ou du point de vue de l’autre si c’est un problème relationnel...


Exemple de différentes positions perceptuelles :


Si vous avez un véhicule, vous avez certainement visité des villes ou des pays que vous ne connaissiez pas.
En cherchant votre chemin (en conduisant), vous avez certainement dérangé les autres conducteurs et parmi eux, il y en a qui ont manifesté leur mécontentement.

Cette manifestation de mécontentement a dû créer chez vous une pensée - ou une représentation - ou un comportement - ou une réaction - et là, vous êtes dans la position perceptuelle (la vôtre du moment) de quelqu’un qui cherche son chemin et qui est bousculé par ceux qui connaissent leur chemin.
Et par conséquent, vous avez une position perceptuelle liée au rôle que vous avez dans cette expérience.
Maintenant, mettez-vous dans la deuxième perception : (à la place de celui qui est derrière vous et qui est en retard pour un entretien d’embauche ou pour une urgence).
En vous mettant dans sa position perceptuelle, vous allez certainement modifier votre perception initiale.

Maintenant mettez-vous dans la troisième perception et imaginez-vous installé dans une terrasse de café, en train de siroter votre boisson favorite et que vous regardez le premier véhicule dont le conducteur est en train de chercher son chemin et les autres automobilistes derrière lui en train de « gueuler et de klaxonner »
(Alors, je crois que vous allez prendre une 3ème position par rapport à ce qui se passe devant vous, et peut-être en rire, - tant que vous ne vous mettez pas dans la position de celui qui cherche son chemin ni dans celle de celui qui est pressé.


Par contre si vous vous mettez dans les 3 positions perceptuelles - en même temps - vous allez devenir plus sage, plus tolérant...et vous allez trouver quoi dire ou quoi faire pour dédramatiser et peut-être développer un certain sens d'humour !!!...

Si vos affaires sont lentes, vous pouvez vous demander, quel est exactement le défi ?


Votre première réponse pourrait être que les ventes sont en baisse. Mais est-ce que c'est vraiment le problème ? Comment pourriez-vous exprimer autrement votre réponse pour rendre le problème plus favorable à une solution ? Voici quelques différentes manières de répondre à cette question.


Vous pourriez dire que les ventes sont en baisse. Vous pourriez dire également que vous ne vendez pas assez. Ou vous pourriez dire que les gens n'achètent pas assez. Ou vous pourriez dire que les gens achètent plus chez vos concurrents. Ou vous pourriez dire que les gens n'achètent pas votre produit de la manière dont il est actuellement produit , empaqueté ou présenté..etc.


Ou les gens n'achètent pas votre produit de la manière dont vous le vendez, ou ils ne l’achètent pas pour les raisons que vous pensez qu'ils devraient l’acheter.... Dans chaque cas, en changeant votre définition du problème, vous changez votre approche possible en solution. Vous augmentez vos possibilités. Vous devenez plus créatif. Vous ouvrez plus votre génie intérieur.


4. Demandez-vous, quelles sont mes limites minimales ? Que doit-elle accomplir la solution que je cherche ou dont j’ai besoin ?
Quels ingrédients la solution doit-elle contenir ? À quoi votre solution idéale à ce problème ressemblerait-elle ? Définissez les paramètres clairement.
Quelle est l’urgence, l’importance, les limites, les paramètres, les probabilités, les risques, les bénéfices...


5. Sélectionnez la meilleure solution en comparant les diverses solutions possibles à votre problème, d'une part, et votre solution idéale, de l'autre.
Quelle est la meilleure chose à faire actuellement dans les circonstances actuelles?


6. Avant de mettre en application la solution que vous aurez trouvée ou sélectionnée et décider de sa mise en route :
- Demandez-vous quelle est la plus mauvaise chose possible qui peut se produire si cette solution n’était pas la bonne ?
- Demandez-vous quelle est la plus mauvaise chose possible qui peut se produire si cette solution n’était pas appliquée ?
- Demandez-vous quelle est la plus mauvaise chose possible qui peut se produire si cette solution était appliquée de suite ?
- Demandez-vous quelle est la plus mauvaise chose possible qui peut se produire si cette solution était appliquée plus tard ?
- Demandez-vous s’il n’y pas un autre moyen de trouver une solution meilleure ou au moins vérifier si la solution trouvée ou sélectionnée est bonne à mettre à l’œuvre ou à l’essai...?


Je me rappelle une fois que j’ai failli dépenser tout l'argent de la compagnie en publicité. Je travaillais sur une campagne publicitaire simple. J'étais convaincu que, même avec un faible taux de retour, les ventes justifieraient la dépense en publicité.


Je ne me suis pas posé toutes les questions concernant toutes « les possibilités » de cette décision. Je me suis laissé « mené » par l'erreur que fait la majorité, qui indique que si vous êtes connu par le plus grand nombre de personnes, la logique est que vous obtiendrez un certain nombre de ventes. Ce qui s'est produit est que je n'ai obtenu aucune vente de la publicité. En conséquence, j'ai presque ruiné l’entreprise , alors que j’aurais pu investir une partie de cet argent en demandant de l’aide auprès de professionnels ...


Je ne me suis pas posé toutes les questions concernant toutes les « possibilités» et du coup j’ai oublié de me poser la question suivante qui est : qu’arriverait-il si la publicité ne donnait aucun résultat positif ?
Ou encore qu’arriverait-il si l’état dans lequel je me trouve en ce moment ne me permet pas d’être aussi créatif qu’un autre qui pourrait m’aider à trouver la bonne solution ?


En fait, avant de faire quoi que ce soit, vous devriez poser un certain nombre de questions (liées à ce que vous voulez ou devez entreprendre) et aussi poser la question qui est : Qu’est-ce que cette dépense d'argent ou d’effort me procurera au cas où je me trompe ou que je n’obtiens pas ce que je vise..

.
7. Mettez une sorte de calculateur ou de moyen pour noter les résultats obtenus par votre décision. Comment saurez-vous que vous avez progressé ? Comment allez-vous mesurer le succès ? Comment comparerez-vous le succès de la solution pour laquelle vous avez opté contre une autre solution qui pourrait provenir d’un expert ou une autre que vous avez mise de coté ? Si vous avez décidé de vendre votre produit d’une certaine manière, comment saurez-vous que vous avez pris la bonne décision ? Comment allez-vous définir le succès que vous cherchez ? Comment saurez-vous que le but est atteint ou que le maximum possible est déjà atteint ? Faites-en sorte de le rendre mesurable et vérifiez régulièrement...


8. Acceptez la responsabilité totale de la mise en pratique de votre décision. Peut-être vous voulez charger quelqu’un d’autre de mettre en action votre décision...


9. Fixez une date limite. Une décision sans date limite est une discussion sans signification. Si c'est une décision importante et qui prendra un certain temps pour être mise en application, fixez une série de dates limites à court terme et un programme pour l’évaluation. Si vous avez un but d'une année pour augmenter votre revenu, décomposez le but en mois, et puis décomposez les mois en semaines. Décomposez les semaines en jours et les jours en heures. Puis disciplinez-vous vous-même pour faire les choses que vous devez faire, chaque heure de la journée, pour vous assurer que vous atteignez vos buts hebdomadaires et mensuels et votre but annuel dans les délais.
Avec les dates limites, vous saurez immédiatement si vous êtes sur la voie ou si vous êtes en retard. Avec les feedbacks, vous pouvez alors employer votre créativité pour améliorer votre approche.


10. Agissez. Développez une sensation d'urgence. Plus vous vous déplacez vers la direction de vos buts bien définis, plus vous serez créatif. Plus vous aurez d’énergie pour poursuivre...plus vous apprendrez et plus vous développerez votre capacité de réaliser plus à l'avenir rapidement.
Le monde est plein d’individus créatifs qui ont des idées merveilleuses. Mais presque toutes tombent à l’eau quand ils s’apprêtent à les mettre à exécution.
Et c'est là que vous pouvez exceller.

Le futur appartient à la minorité créatrice qui peut non seulement réfléchir mais également agir et mettre ses idées en pratique et à exécution.


Vous pouvez résoudre n'importe quel problème, surmonter n'importe quel obstacle ou atteindre n'importe quel but que vous pouvez fixer clairement _ pour vous-même_ en employant votre esprit créatif, en agissant uniformément et constamment jusqu'à ce que vous atteigniez votre objectif.


Le succès est une marque qui appartient à des créatifs et non pas à des penseurs à la série, et quand vous employez votre capacité de réflexion créative, votre succès peut être illimité.


Le monde des gagnants est petit mais non peuplé ; quand vous aurez compris que ce que vous savez ou connaissez n'est pas suffisant ni complet, vous traverserez le pont qui sépare le monde des spectateurs de celui des acteurs. Vous apprendrez comment aller contre le sens vers lequel se dirige la foule et vous serez surpris de voir comment la foule s'écarte et cède le passage à un individu qui sait où il va...

Vous avez assez applaudie la créativité des autres, c’est à votre tour d’être applaudie, ne croyez-vous pas !!!

Pourquoi avons-nous besoin de la PNL ?

Critique de la télévision


Article écrit par Axel Bourgais (Membre de l'association IMNLP-P)

 


Notre engagement

Au cours de la formation que vous aurez choisie, Vous apprendrez plus que vous n'avez jamais appris à aucun autre moment de votre vie ! et nous vous aiderons à vous faire rembourser vos frais d'inscription.
 
"Solide, Complète, Sérieuse, Le meilleur rapport qualité prix jamais vu"... sont des adjectifs utilisés par celles et ceux qui se sont inscrits à la formation IMNLP-P.
 

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

Produit par joomlabis Pour IMNLP-P tous droits réservés 2008 Pour vérifier unIP-9