L’homme au chameau

L’homme au chameau

Cela se passe dans un pays où les sables dominent, où les points d’eau sont rares, les familles réunies sous des tentes. Sous une de ces tentes, un chef de famille a réuni ses 3 fils et leur dit : mes fils, j’ai fait mon temps et vais bientôt rejoindre le Créateur. Après mon départ, vous devrez respecter les traditions ancestrales de notre tribu sous peine des pires fléaux pour plusieurs générations…

Ainsi, vous devrez vous partager notre troupeau de 17 chameaux comme le veut notre loi : toi l’aîné, tu auras la moitié, toi, le cadet, tu en auras le tiers, et toi, le benjamin, tu en auras le neuvième. Notre dernière femelle est morte, et vous savez que nous n’avons pas d’argent mis à part notre tente, notre tapis et quelques ustensiles de cuisine. Et ne demandez rien aux voisins pour notre honneur, je compte sur vous.

Après le décès du père, les trois frères entament le partage.

Moi j’ai droit à huit chameaux et demi, dit l’aîné. Et moi à 5,6666 chameaux ? Et moi, que puis-je faire avec mon 1,888888 chameau ??

Les trois frères enragent contre le manque d’argent, le manque d’au moins une femelle pour la reproduction, et surtout contre le poids des traditions !
Obligés de vivre dans l’indivision, personne n’ayant pris la responsabilité de sa part, le troupeau dépérit à vue d’œil.

Un matin arrive un voyageur sur son chameau. Il demande un peu d’eau aux trois frères. Ceux-ci lui permettent de se restaurer et de se reposer.

Comment se fait-il que votre troupeau soit si maigre ? leur demande-t-il. Et chacun y va de ses récriminations…

Le lendemain, le voyageur ayant passé une bonne nuit de repos leur dit : je vous remercie pour votre hospitalité. Moi aussi avant de partir je vais vous offrir quelque chose.

– IMAGINEZ que je vous donne mon chameau ! Combien en aurez-vous alors ?

– 18 répondent les frères.

– Bien ! Combien en aurez-vous chacun selon la tradition ?

– Et bien la moitié fera 9, le tiers 6 et le neuvième 2 !!!!

– Exact ! Et comme cela fait 17, vous pouvez vous partager le troupeau maintenant.

Et vous qui êtes en train de lire cette histoire, voudriez-vous devenir cet homme au chameau ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *