La stupidité ?

La stupidité ?

J’entends souvent et de plus en plus d’individus déclarer : « Je ne suis pas stupide ! »   « – Ne croyez pas que je sois stupide ! »  » Vous pensez peut être que je suis stupide, hein ? « …. etc. etc.

C’est comme si la stupidité était une maladie mentale honteuse ou une sorte d’insulte « secrète »  que les gens n’osent pas exprimer à haute voix !

La réalité est que tous les humains sont stupides ! Alors si vous êtes un humain, vous êtes quelque peu naturellement  STUPIDE.

Cette déclaration peut vous surprendre comme elle peut vous rassurer, cela dépend de votre  « self esteem »  !!!

Elle dépend aussi de combien de savoir vous détenez ou savez exister.

Si vous croyez que seul ce qui est appelé  « science » peut être libellé « savoir », alors vous êtes parmi les stupides et si cela peut vous rassurer votre groupe est en train de grandir chaque jour  et vous êtes en train de devenir la grande majorité ….

Une insulte ? Non, juste un constat.

Si vous avez tendance à déclarer aux autres ou à vous-même que vous n’êtes pas stupide, alors vous avez besoin de vous rassurer ! Et le nombre de ceux qui vous ressemblent  représente une sorte d’assurance et sûrement un argument pour vous…

La vérité est que nous sommes tous stupides ; les problèmes commencent quand certains parmi nous commencent à nier leur stupidité !!!!

Niez-vous votre stupidité ou faites-vous en sorte de la cacher ?

Avez-vous honte que votre stupidité soit découverte ?

Savez-vous que la stupidité est un programme ? Et que ce programme s’est installé en vous par ceux qui vous entourent et ceux qui vous ont entouré depuis votre naissance. Au point que ce programme est devenu  l’identité de certains et leur nombre est en train de grandir, grandir et grandir ….

Il a été dit qu´on ne peut donner que de ce qu´on a. Alors si vous êtes stupide, vous donnez de la stupidité et des fois même, vous pouvez devenir généreux ou généreuse !!!

La stupidité n´est donc pas une maladie, c´est juste une collection d’ignorances et une attitude spécifique devant le savoir et ce qui est proposé  d´être  appris (point a la ligne).

Bien entendu, ce programme, installé chez certains individus depuis leurs arrivée  dans ce bas monde, se met à sélectionner pour eux ou elles : ce qui est bon à savoir et surtout ce qui n´est  pas utile d’apprendre ou de savoir.

Il va sans dire que pour déterminer l´utilité de quoi que ce soit il faut au moins l´expérimenter.

Mais ne perdez pas votre temps pour l´expliquer  à l`ignorant, car l´ignorant attend que les médias et la télévision le lui disent. Ils ou elles vous diront qu´ils n´ont pas de temps à perdre à apprendre ou à découvrir ce genre de savoir, en pensant à l´intérieur d´eux-mêmes qu´ils sont plus malins que cela !

Et qu´ils n´ont pas besoin de savoir plus pour continuer à bénéficier  de ce que la vie leur donne.

Ne perdez pas votre temps à leur expliquer non plus que celui qui n´avance pas recule et que seul le savoir peut  guider à savoir et à déterminer ce qui doit être connu ou peut être appris par cette créature désignée humaine.

Les animaux ne sont pas stupides et ne font pas de stupidités, car ils sont programmés par le créateur ;  par contre, vous et moi, nous sommes et avons été programmés par ceux qui nous ont fréquentés depuis notre arrivée et le début de notre périple….

Contrairement aux animaux, nous sommes pourvus de la capacité d´apprendre, de la capacité de mémorisation, de la capacité de raisonner, de la capacité de choisir, de la capacité de … et j´en oublie….

– Pourquoi donc ? vous pouvez demander .

A votre avis, si tout ce qui vous compose  a une raison d’être, vos poumons, votre foie, votre nez, votre cœur, vos mains, vos pieds, vos yeux , …. Ont tous une raison d’être, comment vous expliquez-vous que vous, vous n’en avez pas ?!

Pourquoi d’après vous l’humain a été équipé de la capacité de choisir et de décider ?

Admettez que le fait même d´être pourvus de la capacité de choisir insinue choix et choix mène automatiquement à BON ou à Mauvais choix !

Lequel parmi les deux, vous et moi, avons-nous fait ? Comment le saurions-nous si nous ne cherchons pas à savoir ?

Nos choix ne nous ont-ils pas montré qu’ils sont porteurs de conséquences ?

Vous me direz peut être, oui, mais pas de mauvaises pour moi en tout cas !

Si vous le pensez VRAIMENT, alors vous croyez en la pièce maîtresse du programme qui vous a été inséré qui est : «Le malheur des uns fait le bonheur des autres ».  Et vous avez oublié que vous n´êtes qu´un autre … !!!

« Un autre quoi ? » risquez-vous de me demander.

Ma réponse  est la suivante : Comme tout le monde, vous êtes arrivé (e) bébé, n`est-ce-pas ? Et vous aviez besoin des autres pour exister, n’est-ce-pas ? Les autres vous ont aidé car ils avaient des sentiments envers vous et vous aidaient car leurs sentiments et émotions les obligeaient à le faire malgré tout et contre tous …

Et maintenant vous existez et vous êtes en train de lire cet article et vos émotions sont là aussi et vous servent à juger ce sur quoi vous êtes d’accord  et ce que vous réfuterez volontiers !

Alors c’est peut-être le moment de vous poser une question :

Vous servez-vous de votre jugeote pour juger ou de vos sentiments pour le faire ?

Une autre question :

Votre jugeote se sert-elle des émotions qui vous parcourent ou du savoir que vous avez accumulé ?

Saviez-vous qu’une fois que les émotions et sentiments sont installés chez un individu, ils deviennent partie intégrale de son identité et seront difficiles à changer sans une réelle énergie et une volonté à toute épreuve ?

Souvent ces émotions sont  installées par des mensonges et RESTENT chez la majorité d’entre nous,  même quand nous découvrons que tout ce qui nous a été dit ou rapporté n’était que mensonges ou ignorances  ou les deux !

Il a été dit que plus une société s’éloigne de la vérité, plus les individus de cette société  éprouvent du mépris et de la haine pour ceux qui soulignent la vérité.

Alors comment faire quand vos sentiments et vos émotions contrôlent ce que vous pouvez penser, ce que vous pouvez faire, ce à quoi vous pouvez  rêver, ce que vous pouvez apprendre, comment vous comporter envers les autres, envers vous-même ….. comment  prendre vos décisions.

La réponse est apprendre et découvrir.

Les commentaires sont clos.