C’est quoi le Coaching ?

C’est quoi le Coaching ?



Il y a cette histoire de deux marins, à l’image de la plupart des couples modernes, ces deux marins avaient beaucoup bu, et ont décidé de prendre leur bateau pour une balade. Ils ramèrent, mais n’avancèrent pas. Chacun commença à accuser l’autre de ne pas faire ce qu’il fallait pour faire avancer le bateau.
Alors les deux hommes ramèrent avec concentration jusqu’à l’épuisement. Ayant sué tout l’alcool qu’ils avaient ingurgité, l’un d’entre eux dit sobrement « Tom, pourquoi n’avons-nous pas simplement remonté l’ancre ! « 

« Quel est son nom? » A demandé un visiteur dans un atelier de sculpteur, après avoir regardé et remarqué, parmi des sculptures de nombreuses divinités, une dont le visage était caché par les cheveux, et avait des ailes sur ses pieds.
– « 
Opportunité« , répondit le sculpteur.
– « Pourquoi son visage est- il caché?
Parce que rares sont ceux et celles qui la reconnaissent quand elle vient à eux.
«Pourquoi a-t-elle des ailes sur ses pieds?
Parce qu’elle va bientôt disparaître, et une fois disparue, on ne peut plus la saisir et en profiter.

Garçons, filles, hommes et femmes partout dans le monde, écoutez cela ! Avec cinq chances sur chaque main et un indéfectible objectif de grandir et de s’améliorer, nul est besoin de revendiquer sa pauvreté ou son désespoir.

Il y a de la nourriture pour tous ceux qui ont l’appétit du succès. Peu importe où vous soyez né ou quelles cartes vous aient été distribuées. Si votre esprit est énergique et dominé par un objectif déterminé, aucun homme ou aucune circonstance ne peut vous tenir bas.

La vie c’est ce que nous en faisons.

« A partir des mêmes matériaux les uns construisent des palais et les autres des taudis .

Le monde nous réserve exactement ce que nous sommes disposés à lui offrir. Notre existence quotidienne est un miroir qui reflète toutes les mimiques ou grimaces que nous faisons. Si nous sommes déterminés à souffrir, nous souffrons. Si nous sommes déterminés à gagner, nous gagnons.

Quoi que nous disions des autres, nous pouvons être sûrs que cela est dit de nous.

Nous ne trouvons rien dans ce monde que nous ne trouvons d’abord en nous-mêmes.

Si nous sommes enclins à rechercher la faute dans la plupart des gens, notre monde sera rempli de déceptions. Toutefois, si nous pardonnons par nature, nous aurons tendance à nous concentrer sur les bonnes actions des autres et nous serons inspirés quotidiennement.

« Chacun est l’enfant de ses propres œuvres. »

 » Je suis persuadé que chaque fois qu’un homme sourit mais beaucoup plus quand il rit, il ajoute quelque chose à sa vie.

« Il y a de la rosée dans une fleur et pas dans une autre parce que l’une ouvre sa corolle et la rosée y entre, alors que l’autre se ferme et la goutte de rosée tombe au sol. »

Certaines personnes passent chaque jour un peu comme une abeille ; ils se concentrent sur la collecte du miel de chaque fleur. D’autres passent leur journée comme une araignée, portant leur poison à autant de victimes qu’ils peuvent trouver.

Quelle est votre excuse pour vous permettre le luxe de vous apitoyer sur vous-même?

Sans aucun doute, c’est le plus paresseux et le plus radin des hommes (ou femmes) qui toujours se plaint de ce que la chance et la bonne fortune l’ont abandonné. Il est installé à regarder la télévision et se préoccupe de ses DVD et de ses jeux vidéo et joue pendant des heures et des heures et déclare qu’il a droit à plus que ce qu’il mérite et à juste titre.

Il a été dit que la chance arrive quand la préparation et la possibilité se rencontrent.

Préparez-vous pour une plus grande opportunité ou parlez-vous seulement d’un jour quand vous aurez plus de temps vous allez faire ceci ou cela? Quel est le dernier livre vous avez lu? Parlez-vous d’un grand avenir, pendant que vous continuez à faire les mêmes tâches banales au jour le jour?

Ouvrez vos yeux vers un avenir meilleur. Ceux dont les yeux sont ouverts ne manquent jamais de découvrir les possibilités et les opportunités partout où ils vont; ouvrez vos oreilles et vous ne manquerez jamais de détecter les cris de ceux qui cherchent votre aide, ouvrez vos mains et faites le travail noble qui vous sera demandé.

«Êtes-vous sérieux? Saisissez cette minute;
Ce que vous pouvez faire, ou rêvez que vous pouvez faire, commencez-le
maintenant»

Si vous attentez que votre bateau arrive, sachez qu’il ne viendra pas sans effort persistant de votre part. Et même s’il arrive, aurez-vous le courage de quitter la rive?

Pourquoi laisser passer un jour de plus sans rien faire, faites usage de tout ouvrage ou de toutes citations que nous vous donnons ici ou des ressources que votre bibliothèque locale à offrir.

Êtes-vous inquiet que toutes les terres de votre pays soient déjà exploitées ? Est-ce que toutes les bonnes places dans votre domaine d’intérêt sont prises? Est-ce que toutes les ressources du pays sont asséchées?

N’existe-t-il aucun moyen pour vous, d’utiliser votre temps libre pour vous améliorer vous-même et aider d’autres à devenir meilleurs?

Est-ce que la vie moderne de la concurrence est si féroce que vous ne devriez vous contenter que d’un maigre gain d’existence?

N’attendez pas que l’occasion vienne d’elle-même, allez la construire! Lisez ce que nous avons à vous dire pour commencer. Faites comme tous les dirigeants, hommes et femmes, qui ont appris des autres et ont créé leur propre manière d’être. Utilisez ce que votre créateur vous a déjà donné et mettez-vous à compter ce que vous avez et non pas ce que vous n’avez pas .

Né « Désavantagé »

« La nécessité est l’inestimable « embranchement ». Être fauché n’est pas aussi grave que d’être pauvre. Pauvre, est un état d’esprit. »

Nés pour être pauvres ? Destinés à rester dans les inconvénients? Quel non-sens!

Les plus grandes histoires de réussites de notre temps commencent par l’histoire de pauvres et de défavorisés qui ont choisi de ne pas accepter leur sort.

Ce sont des récits inspirants de personnes qui ont déclaré que rien ne leur sera refusé et que tout est à leur disposition grâce à un travail acharné et à leur détermination.

Nés pour être pauvres? Destinés à rester dans l’inconvénient? Non-sens!
Quoi que ce soit que vos parents n’aient pas été en mesure de vous fournir, vous pouvez l’obtenir par vous-même par de simples visites régulières à la plus proche bibliothèque publique ou en utilisant la technologie du WWW.

L’éducation est la clef pour l’évolution de votre position dans ce monde. Equipez-vous avec les outils mentaux nécessaires pour que les chances empruntent votre chemin…

«Je suis né dans la pauvreté», a déclaré le vice-président Henry Wilson. « Je sais ce que c’est que de demander à une mère du pain quand elle n’a rien à donner. »
Son histoire est un cas de coaching personnel à raconter.

Wilson a quitté le foyer familial à l’âge de dix ans, et il a fait un apprentissage de onze ans tout en recevant seulement un mois de scolarité par an. À l’âge de vingt-et-un ans, Wilson a trouvé un travail comme gardien de vaches. Malgré ses longues journées, il a exploité chaque minute disponible pour poursuivre ses études.

Il était déterminé à ne jamais perdre une occasion pour apprendre, devenir meilleur, ou pour son propre développement personnel. Peu d’hommes et de femmes comme Wilson ont compris la valeur du développement personnel en utilisant uniquement leurs moments libres et de détente. Wilson a réussi à lire un bon millier de livres.
Une leçon pour les garçons et les filles pauvres partout!

Après seulement douze ans plus tard, M. Wilson se tenait coude à coude avec les personnages les plus influents du Congrès Américain. Avec Wilson, chaque occasion a été une grande occasion pour apprendre et grandir.

La pauvreté, c’est vraiment terrible et peut parfois tuer notre âme, mais c’est le vent du Nord qui donne des coups de fouet aux hommes pour en faire des Vikings et c’est le vent du Sud qui berce les rêves de lotus dans la douceur, luxuriante « .

Elihu Burritt, connu sous le nom du « Forgeron érudit » « Blacksmith Learned », travaillait à la forge pendant dix à onze heures par jour. Pendant qu’il travaillait il s’amusait à résoudre des problèmes mathématiques dans sa tête.

Dans son journal, les jeunes d’aujourd’hui peuvent lire l’étonnant travail fait par Burritt.

Burritt maîtrisait 18 langues et 32 dialectes. Plus tard, Edward Everett cita Burritt comme exemple pour les jeunes d’aujourd’hui. L’exemple de Burritt est assez pour faire en sorte que tout jeune garçon (ou fille) qui est béni avec de bonnes possibilités d’éducation se cache le visage de honte s’il ou elle choisit de ne pas tirer parti de sa bonne fortune « .

Un autre excellent exemple de l’épanouissement personnel est celui de Thomas Edison. Edison est passé de situations dramatiques en situations dramatiques, les unes après les autres – mais toujours en les maîtrisant – avant d’être couronné à un âge précoce de la reconnaissance scientifique mondiale.

Lorsqu’on lui a demandé le secret de son succès, Edison a répondu: «J’ai toujours été d’une abstinence totale et singulièrement modéré en tout, sauf au travail».

« Toute calamité n’est pas une malédiction, et l’adversité est souvent une bénédiction. On apprend en surmontant les difficultés, mais on se donne aussi du courage pour affronter les difficultés à venir. »

Tôt dans les années 1800, une pauvre femme de couleur dans une cabane dans le Sud avait trois fils, mais elle avait les moyens d’acheter qu’un seul pantalon pour les trois pour aller à l’école. Elle voulait cependant que ses fils reçoivent une éducation, elle a donc décidé de les envoyer chacun à leur tour à l’école et ainsi chaque enfant fréquentait la classe tous les trois jours.

L’institutrice s’était vite rendu compte de la chose, mais connaissant la misère de la mère, elle laissa donc les enfants venir en classe chacun leur tour par épisode.

La mère, qui refusait que ces enfants soient élevés « comme des pauvres » fit donc de son mieux et tant et si bien que l’un de ses garçons devint professeur, un autre physicien et le troisième pasteur. Quelle leçon de coaching en développement personnel pour tout garçon et toute fille qui plaide de n’avoir eu «aucune chance» comme une excuse pour gaspiller leur vie!

Si vous attentez que votre bateau arrive, sachez qu’il ne viendra pas sans effort persistant de votre part. Et même s’il arrive, aurez-vous le courage de quitter la rive?

Pourquoi laisser passer un jour de plus sans rien faire, faites usage de tout ouvrage ou de toutes citations que je vous donne ici ou des ressources que votre bibliothèque locale à offrir.

Le monde des gagnants est petit mais non peuplé ; quand vous aurez compris que ce que vous savez ou connaissez n’est pas suffisant ni complet, vous traverserez le pont qui sépare le monde des spectateurs de celui des acteurs. Vous apprendrez comment aller contre le sens vers lequel se dirige la foule et vous serez surpris de voir comment la foule s’écarte et cède le passage à un individu qui sait où il va…