Aurais-je des nouvelles pour vous ?

Aurais-je des nouvelles pour vous ?

La PNL est concernée par l’individu.

Cet individu est pourvu de la capacité de faire des choix et cette capacité de faire des choix est automatisée et rares sont les moments où il devient conscient des choix qu’il fait.

Et, bien entendu, tout choix amène son lot de conséquences !

– L’individu vit, par conséquent existe, et son existence va être affectée par les conséquences des choix, conscients et inconscients, qu’il aura faits au cours de cette existence.

Pour exister l’individu a besoin des autres et d’une société car c’est ainsi qu’il est fait.

Et au cours de son existence, il va d’abord être influencé par les autres et par la société dans laquelle il baigne et, ensuite, il va influencer, lui-même d’autres.

Cette influence qu’il va subir, dans un premier temps, va construire chez lui des croyances, des préférences et ces croyances et préférences vont sculpter sa personnalité et sa philosophie ainsi que son approche sur la vie et conséquemment son existence.

Contrairement à une graine qui, elle, renferme son programme qui lui permet de savoir exactement ce qu’il faut faire et quand il faut le faire, une fois plantée dans un environnement favorable, l’individu perd relativement rapidement son programme naturel et adopte et apprend de ceux qui l’entourent car son besoin de plaire est plus fort que tout et c’est ainsi qu’à l’âge de 10 / 11 ans la personnalité du futur adulte s’est presqu’installée en totalité.

Un peu comme un terrain dont le sol a été remué pour être aplati et qui reçoit de la pluie qui va créer des rigoles et des crevasses qui vont s’amplifier et se creuser davantage avec les pluies prochaines et successives.

La PNL appelle cela : « programme installé ». Ce programme installé aura une face cachée et une face visible.

La face visible sera exprimée par les préférences de l’individu et s’exprime souvent par « j’aime », « j’aime pas », « je ne suis pas », « je suis » « Je crois » « Je ne crois pas …».
Quant à la face cachée, elle concerne « l’usinage » et le stockage de l’information entrante et influence, sinon dicte, la capacité de l’individu à entreprendre et à prendre des décisions conscientes ainsi que sa capacité de réfléchir de façon objective.
Nous avons donc un individu qui existe et il existe en tant que « Moi », qui renferme un programme dont il n’est pas conscient et qui voit les autres et le monde qui l’entourent de façon subjective et rarement objective.

  • La PNL, donc, nous dit à chacun : « Attention ! Vos yeux, vos oreilles, vos papilles, votre nez … (vos cinq sens) ainsi que les émotions et les sentiments qui vous parcourent ne vous apportent pas toute l’information qui existe autour de vous !
  • – Et l’attitude que vous prenez, envers les choses et dans votre vie, va aussi affecter non seulement vos cinq sens mais aussi vos autres capacités intellectuelles, musculaires, affectives, entrepreneurials, votre capacité d’imagination, vos ambitions, la qualité de vos réalisations…
  • L’attitude que vous prenez dans votre vie et vis á vis de ce que vous entreprenez ou fréquentez va démarrer et / ou arrêter des émotions et des sentiments qui, à leur tour, vont affecter lourdement l’information que vous recevez et ainsi affecter votre « jugeote »et « awareness ».
  • (Vous entendez avec vos oreilles mais vous écoutez avec vos émotions et vos émotions et sentiments démarrent avec l’attitude que vous avez vêtue.)
  • La PNL apporte donc des outils et deux différentes approches pour aider l’individu à sortir du programme qui lui a été installé, quand ce programme devient gênant, lourd à porter ou, tout simplement, pour aider l‘individu, devenu adulte, à installer un programme de son choix.
  • La première approche est connue sous le nom de « Méta-Modèle » (la méthode Virginia Satir) et la deuxième sous le nom de « Modèle de Milton » (la méthode de Milton Erickson).
  • Le Méta-Modèle consiste à poser des questions dont le but est d’aider l’individu à découvrir les racines les plus profondes de ses déclarations ou ses croyances et la deuxième méthode est d’être plus généraliste et très vague pour laisser à l’individu la possibilité de choisir, lui-même, et à sa convenance et selon son propre programme, comment interpréter ce qui lui a été suggéré ou proposé.
  • L’une, donc, cherche des réponses plutôt objectives et la seconde donne la possibilité de faire des choix subjectifs.
  • La première réveille et la seconde entraîne à une recherche « downtime ».
  • Finalement le Méta-Modèle est concerné par trouver les raisons cachées et leur donner une forme pour enfin les habiller et les mettre au jour.
  • Quant au Modèle de Milton, c’est plutôt du « roulé dans la farine » pour éviter le conflit et éviter des déclarations précises et spécifiques, et par conséquent c’est un langage hypnotique couramment utilisé en ce qui est appelé « politique » et ce qui est appelé « dossier de presse » …..
  • La PNL, est aussi concernée par le langage utilisé par les individus que nous sommes, car il est le médium le plus utilisé pour nous  » éduquer « , nous informer et il est aussi, à la fois, les briques et le mortier qui nous permettent de construire nos idées, de communiquer nos envies et nos peurs, nos différentes approches et notre approche sur la vie et c’est, en même temps, dans ce medium, que ce que nous appelons : notre petite voix et ce que nous appelons : nos pensées, communiquent avec l’individu que nous sommes.
  • La PNL nous prévient donc que les mots que nous utilisons, chacun, ne sont pas anodins et qu’ils sont, en fait, « choisis » ou « sélectionnés » ou « injectés » par ce qui se passe à l’intérieur de nous et qui est souvent caché et hors de notre conscience « outside of our awereness ».
  • Cela est appelé en PNL la structure interne et, par conséquent, quand nous parlons, nous sommes en train de dévoiler ce que nous sommes vraiment à une ouïe qui peut être avisée et souvent sans nous en rendre compte nous-mêmes. Et, par conséquent, nous pouvons être facilement manipulés.
  • A travers le langage, donc, nous pouvons être facilement manipulés et l’inverse est aussi possible et, par conséquent, à travers le langage, nous pouvons manipuler le programme qui nous a été installé les premières années de notre vie, ou du moins changer les composants de ce programme qui nous nuisent ou qui nous empêchent de nous comporter comme nous voudrions.
  • Et pour cela nous pouvons utiliser, selon les cas, l’approche Méta Modèle ou l’approche hypnotique Modèle de Milton ou les 2.

Offre exeptionnelle pour ceux et celles qui veulent maîtriser la PNL, nous vous offrons la formation et la certification de Praticien PNL si vous -vous inscrivez à notre formation de Maître praticien PNL. (cette offre est valide maintenant et limitée dans le temps).

Les commentaires sont clos.